chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
85 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Swordmaster - Wraths Of Time

Chronique

Swordmaster Wraths Of Time (EP)
Il est encore de temps de dépoussiérer quelques bonnes vieilleries suédoises et d'étoffer notre dossier « Black/Death suédois ». Pour les connaisseurs, oublier l'immondice Deathstars (resucée de Marilyn Manson à la scandinave), les anciens membres œuvraient bien plus tôt dans un black metal délectable à tendance thrashy (avant de virer vers un death/thrash mélodique). Formé en 1993 à Gothenburg par le petit frère de Jon Nödtveidt (R.I.P), Emil "Night " Nödtveidt, et le batteur de Dissection, Tobias "Inferno" Kellgren, Swordmaster sortira une première démo avant de signer très rapidement sur le label Floridien Full Moon Productions. Ayant déjà un portefeuille bien fourni (merci Jon), les Suédois n'auront pas grand mal à partir au renommé Studio Fredman afin d'enregistrer leur premier EP Wraths Of Time.

A des années lumières de leur indus goth' nauséabond post-1999, Swordmaster largue certainement l'un des black/death les plus couillus de l'époque (nous sommes en 1995 !) : méconnaissable au plus haut point lorsqu'on écoute leur musique de « drag queen » actuelle ! Dans un tempo épileptique et sans aucun temps mort du père Kellgren (il suffit d'écouter Live Legacy pour comprendre son potentiel), il faudra laisser les riffs black primaires et les mélodies démoniaques vous trainer dans leurs profonds abysses. Impossible évidemment de ne pas penser au groupe anti-cosmique du grand frère et à ce Storm Of The Light's Bane sorti la même année. Mais le black/death soutenu de Swordmaster est nettement moins subtil et se rapproche plus d'un Diabolical de Naglfar. D'ailleurs on sent que le groupe de Rydén en a puisé une partie de son inspiration dans ses compositions ultérieures, le titre éponyme (quelle intro !) ressemblant étroitement à un « I Am Vengeance ».

La production du studio Fredman en étonnera plus d'un, puisqu'elle sonne bizarrement méchamment « raw » tout en restant très puissante. Affublé d'un chant black de possédé, l'ambiance black metal glaciale et inquiétante est clairement ressentie. Mais voilà, une fois les deux titres instrumentaux particulièrement inutiles retirées, les 11 minutes au compteur demeurent bien maigres pour rassasier nos oreilles. Frustrant quand on sait que Swordmaster aurait pu démontrer tout son talent sur un album complet. Ici, on reste plutôt le cul entre deux chaises. Deux très bons titres, certes peu originaux (sorte de Dissection primitif), mais qui ne permettent pas de juger réellement le niveau de composition des Suédois quand on sait le virage musical pris plus tard.

Seule offrande dans le style black/death, Wraths Of Time aurait certainement fait son effet à l'époque si il avait été un album et non EP. Avec seulement deux titres dans le coffre (les deux instrumentales ne servant à rien), l'auditeur en manque grignotera la moindre seconde. La suite de la discographie sera d'un tout autre genre puisque Swordmaster s'orientera vers un death/thrash mélodique plus conformiste mais néanmoins efficace.

DOSSIERS LIES

Black/Death Suédois : les indispensables
Black/Death Suédois : les indispensables
Juillet 2007
  

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Swordmaster
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs :   -
Webzines : (3)  3.58/5

plus d'infos sur
Swordmaster
Swordmaster
Black/Death/Thrash mélodique - 1993 † 2000 - Suède
  

tracklist
01.   Wraths of Time
02.   Upon Blood and Ashes...
03.   Conspiracy - Preview
04.   Outro

line up
voir aussi
Swordmaster
Swordmaster
Postmortem Tales

1997 - Osmose Productions
  

Essayez aussi
Emptiness
Emptiness
Nothing But The Whole

2014 - Dark Descent Records
  
Decameron
Decameron
My Shadow...

1996 - No Fashion Records
  
Weregoat
Weregoat
Pestilential Rites Of Infernal Fornication

2017 - Vault Of Dried Bones
  
Neokhrome
Neokhrome
Perihelion

2012 - Autoproduction
  
Arkhon Infaustus
Arkhon Infaustus
Orthodoxyn

2007 - Osmose Productions
  

Novembre
The Blue
Lire la chronique
Horrendous
Idol
Lire la chronique
Prezir
As Rats Devour Lions
Lire la chronique
Tribulation
Down Below
Lire la chronique
Profanatica
Altar of the Virgin Whore (EP)
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 20 - Danger.
Lire le podcast
Mutilated By Zombies
Scripts Of Anguish
Lire la chronique
Revocation
The Outer Ones
Lire la chronique
PPCM #2 - What'SUP ?! (Supuration et l'année 1993)
Lire le podcast
Mes hallucinations auditives : PANPHAGE
Lire le podcast
Necrot
Blood Offerings
Lire la chronique
Hypocrisy + Kataklysm + The Spirit
Lire le live report
Sepulcher
Panoptic Horror
Lire la chronique
Arsis
Visitant
Lire la chronique
Cannibal Corpse
Eaten Back To Life
Lire la chronique
Soulrot
Nameless Hideous Manifestat...
Lire la chronique
Le black metal : un monde d'autistes !
Lire le podcast
The Body
O God who avenges, shine fo...
Lire la chronique
Spawn Of Possession
Cabinet
Lire la chronique
Burial Hordes
ΘΑΝΑΤΟΣ ΑΙΩΝΙΟΣ (The Termin...
Lire la chronique
Anatomia / Undergang
Anatomia / Undergang (Split...
Lire la chronique
Infuriate
Infuriate
Lire la chronique
Mortuous
Through Wilderness
Lire la chronique
Unleashed
The Hunt For White Christ
Lire la chronique
Benighted
Dogs Always Bite Harder tha...
Lire la chronique
FaithXtractor
Proverbial Lambs To The Ult...
Lire la chronique
Ghastly
Death Velour
Lire la chronique
Gorod
Æthra
Lire la chronique
Le Canyon - Spécial 2 + Concours - Le Dernier Sabbath
Lire le podcast
Ton MoM en Stream (pilote) - Cherchons du "Medieval Death Metal"
Lire le podcast
Bloodbath
The Arrow of Satan Is Drawn
Lire la chronique